Le Mouvement Familles Rurales...
Familles Rurales est le premier Mouvement familial en France. Composé de 3000 associations locales, il regroupe 180000 familles adhérentes. 45000 bénévoles et 20000 salariés animent le réseau. Le Mouvement ne relève d’aucune obédience politique, syndicale, professionnelle ou confessionnelle.

Depuis plus de 60 ans, le Mouvement remplit différentes missions :

•Répondre aux besoins des familles
•Défendre leurs intérêts
•Accompagner les parents dans leur mission d’éducation
•Participer à l’animation des territoires ruraux
Dans près de 10000 communes, des familles réfléchissent et créent ensemble des services, animations et activités de proximité. Les principales actions de Familles Rurales concernent :

•L’accueil de la petite enfance
•Les loisirs pour enfants
•Les actions en direction des jeunes
•La parentalité
•Les aînés
•La consommation
•La santé et l’environnement
•Les services à la personne
•La culture et les loisirs
•L’animation des territoires ruraux
•Relais Familles
Toutes ces actions se fondent sur les mêmes valeurs : la responsabilité, le respect des différences, la solidarité, l’accueil et le soutien des plus fragiles, la participation et l’engagement dans la société.
Source : http://www.famillesrurales.org/presentation-114-53.html
L'organisation du mouvement et les différents échelons...
Le Mouvement Familles Rurales est constitué de plusieurs échelons disposant chacun de missions spécifiques.

Les associations :

Les 3000 associations Familles Rurales représentent la base du Mouvement. Implantées dans les communes, les associations locales sont composées de familles. Elles créent des activités et des services de proximité afin de répondre, au mieux, à leurs propres besoins. Ces associations contribuent ainsi au développement et au dynamisme des territoires ruraux.

Les fédérations départementales :

Les 76 fédérations départementales accompagnent et soutiennent les associations locales présentes sur leur territoire. En raison des nombreuses contraintes administratives, d’organisation et de gestion, l’appui des fédérations départementales est aujourd’hui primordial pour les associations.

Parallèlement à cette mission, les fédérations départementales jouent un rôle essentiel dans l’élaboration de la politique familiale départementale. En effet, elles interviennent auprès des pouvoirs publics pour favoriser la mise en œuvre d’une action locale favorable au bien-être des familles.

Enfin, elles sont l’interlocuteur direct de partenaires comme le Conseil Général, la CAF, la MSA ou les services de l’Etat.

Les fédérations régionales :

Créées à partir des années 80 pour s’adapter à la décentralisation, les fédérations régionales ont pour mission première de représenter les familles au niveau régional. Elles contribuent au développement du mouvement dans les régions et accompagnent les fédérations départementales. Elles développent des activités, conduisent ou coordonnent des projets sur les champs de compétence régionale: plan de formation à destination des bénévoles et des salariés, santé, vie quotidienne/consommation, programmes et financements européens. Elles agissent souvent en partenariat avec les Conseils régionaux, en particulier sur le champ de la formation. Enfin, elles suivent les politiques régionales de développement et d’aménagement du territoire.

La fédération nationale :

L’échelon national apporte un soutien technique au réseau.

La fédération nationale assure également une fonction de représentation et de défense des intérêts des familles. A ce titre, elle suit les débats publics concernant les familles et élabore des propositions concrètes pour les Pouvoirs publics. Elle entretient donc des contacts permanents avec les ministères en charge des questions familiales et avec les parlementaires.

En collaboration avec les fédérations départementales et régionales, l’échelon national consulte les membres du Mouvement sur les questions de société proches des préoccupations des familles.
Source :http://www.famillesrurales.org/organisation-148-58.html
L'historique de l'association des Herbiers
Familles Rurales est un mouvement national familial créé en 1943. Ce mouvement familial est issu de la volonté des familles de s’entraider. Des associations se développent alors pour répondre aux difficultés liées aux conditions difficiles d’après-guerre. La solidarité entre la ville et la campagne s’organise, se traduisant par l'envoi de colis de nourriture aux citadins et l’accueil de leurs enfants pour des séjours plus ou moins longs.
Vers 1950 démarre le service aux familles :
- le prêt des appareils ménagers achetés en commun
- les premières "ruches", ancêtres des actuels accueils de loisirs.

Parmi les membres de la famille, la mère occupe une place importante. En 1957, le mouvement lance ses « comptes de la ménagère » , pour faciliter la gestion de la "maisonnée" au quotidien. Familles Rurales tient compte également de l’émancipation féminine qui débute dans les années 1960. Les clubs féminins apparaissent vers 1967.
Face à l’éloignement des enfants dans les campagnes, Familles Rurales organise "les transports scolaires" et en 1973, près de 50000 écoliers sont pris en charge par 1000 associations. Dans les écoles, les associations locales mettent aussi en place des cantines. Les centres de loisirs proposent, par la suite, aux familles, des loisirs éducatifs pour les enfants et les ados.
Dans les années 70, Familles Rurales s’adapte pour répondre aux nouveaux besoins des familles :
- Elle devient une association de défense des consommateurs en 1976. Les actions se portent essentiellement sur le crédit et la gestion du budget, la sécurité domestique, le surendettement, l’exclusion.
- Par la suite Familles Rurales s’implique dans certaines régions pour le maintien des services et plus précisément les services publics et les commerces dans le milieu rural.
- Durant les années 80, les associations proposent des services quotidiens pour les enfants. Il y a un développement des garderies, crèches et haltes-garderies.

La plupart de ces services existent encore aujourd'hui pour accompagner les familles au plus près de leurs besoins.